Site de l'académie de Versailles

Accueil > Brevet des Collèges > Le Brevet blanc > Un Brevet blanc : pourquoi faire ?

Un Brevet blanc : pourquoi faire ?

par J. Macé

Au deuxième trimestre, deux journées seront consacrées au Brevet Blanc dans le collège.


Brevet blanc : mise en conditions
Le but de cet examen blanc est de confronter les élèves de 3e aux différentes situations d’apprentissages qu’ils ont eu à gérer jusqu’à présent.
Méthodologie, rigueur dans leur organisation, régularité dans les activités, sérieux, compréhension des enjeux : tout se découvre durant ces épreuves... aux conditions d’examen final.


Le Brevet Blanc est aussi un bon révélateur pour savoir si l’impression que l’on a de ses connaissances correspond vraiment à la réalité.


Brevet Blanc : coefficients et notes.
Convertis en notes chiffrées, les critères par compétences peuvent compter pour un coefficient 2, dans la moyenne du 2e trimestre.


Brevet Blanc : révisions
Il est conseillé de réviser de manière continue, en se remettant régulièrement à jour sur les leçons des semaines précédentes.
Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent aux élèves :
- suivre évidemment les méthodes données par les professeurs ;
- avec les fiches d’objectifs, établir à la fin de chaque leçon une feuille de bilan ;
- utiliser des cartes mentales pour mieux visualiser le contenu des apprentissages...


De cette manière, il n’y aura pas besoin de se forcer à réviser tout le week-end précédent les épreuves du brevet blanc !


La veille est peut être l’occasion d’échanges avec les professeurs : difficultés soulevées par les élèves ou astuces et conseils de la part des enseignants.


Le nouveau Brevet blanc n’est ni plus dur ni plus facile que le véritable DNB de fin d’année !


Alors ?
Bon courage et bonne réussite.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Voltaire de SANNOIS (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. RAVOAJANAHARY - Principal