Site de l'académie de Versailles

Accueil > Brevet des Collèges > Épreuve orale du brevet :

Épreuve orale du brevet :

soutenance d’un projet

par M. Ravoajanahary

Épreuve orale du brevet :
soutenance d’un projet

NOR : MENE1609352N
note de service n° 2016-063 du 6-4-2016
MENESR - DGESCO A1-2



1. Durée de l’épreuve :
15 minutes : 5 minutes pour l’exposé, 5 minutes pour l’entretien qui prend appui sur l’exposé du candidat et 5 minutes de délibération du jury.
L’épreuve orale de soutenance d’un projet permet au candidat de présenter l’un des projets qu’il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 (de la 5e à la 3e ) ou dans le cadre de l’un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d’éducation artistique et culturelle) qu’il a suivis.

2. C’est une épreuve orale.
Le Jury évalue la capacité du candidat à exposer sa démarche, les compétences et connaissances qu’il a acquises grâce à son projet, mais pas le projet lui-même. Les candidats peuvent choisir de présenter l’épreuve individuellement ou en groupe, sans qu’un groupe puisse excéder trois candidats. Dans tous les cas, chaque candidat fait l’objet d’une évaluation et d’une notation individuelles.

3. Modalités de l’épreuve
L’évaluation de cette épreuve orale s’appuie sur le travail engagé dans le cadre d’une EPI défini et organisé par l’équipe enseignante ou de tout autre projet qui s’intègre dans l’un des parcours éducatifs construits par le candidat. L’évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat, tant du point de vue des contenus que de son expression. Il est à noter que l’évaluation de la maîtrise de l’oral est un objectif transversal et partagé qui peut être évalué par tout enseignant de toute discipline.
Le candidat peut présenter ce qu’il a réalisé (production sous forme de projection, enregistrement, réalisation numérique, etc.), mais c’est un appui d’un exposé qui permet d’évaluer les compétences orales et la capacité de synthèse. Le jury veille à ce que les questions relient les acquis disciplinaires et culturels à la vision globale, interdisciplinaire, du projet. Si le candidat présente un projet portant sur la thématique « Langues et cultures étrangères », il peut effectuer une partie de sa présentation en langue vivante, étrangère, dans la mesure où cette langue est enseignée dans l’établissement. Si le candidat a connu une expérience de mobilité internationale, il est recommandé qu’il puisse la valoriser dans son exposé. L’épreuve est située durant une période comprise entre le 15 avril et le
dernier jour des épreuves écrites terminales de l’examen. Chaque candidat aura une convocation individuelle. Si un candidat ne se présente pas, pour un motif dûment justifié, à l’épreuve orale à la date de sa convocation, le chef d’établissement lui adresse une nouvelle convocation, à une date qui est, en tout état de cause, fixée au plus tard le dernier jour des épreuves écrites de la session de juin.
Sans justification, le candidat n’obtient pas de point.
L’épreuve est notée sur 100 points :
- Maîtrise de l’expression orale : 50 points ;
- Maîtrise du sujet présenté : 50 points.

4. Choix du projet présenté
Ce choix précise l’intitulé et le contenu du projet réalisé ainsi que l’EPI et la thématique interdisciplinaire concernés ou, le cas échéant, le parcours éducatif retenu. Il mentionne aussi les disciplines d’enseignement impliquées. Le candidat fait également savoir s’il souhaite présenter son exposé en équipe (auquel cas les noms des coéquipiers sont mentionnés) ou s’il souhaite effectuer une partie de sa présentation dans une langue vivante étrangère ou régionale qui est alors précisée.
(cf. point 2)

5. Tout ou partie des critères présentés peuvent servir aux établissements pour définir leur propre grille d’évaluation de l’épreuve orale ;

Maîtrise de l’expression orale

- s’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire ;
- exprimer ses sensations, ses sentiments, formuler un avis personnel à propos d’une œuvre ou d’une situation en visant à faire partager son point de vue ;
- employer un vocabulaire précis et étendu ;
- participer de façon constructive à des échanges oraux ;
- participer à un débat, exprimer une opinion argumentée et prendre en compte son interlocuteur ;
- percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole ;
- s’approprier et utiliser un lexique spécifique au contexte.

Maîtrise du sujet présenté
- concevoir, créer, réaliser ;
- mettre en œuvre un projet ;
- analyser sa pratique, celle de ses pairs ;
- porter un regard critique sur sa production individuelle ;
- argumenter une critique adossée à une analyse objective ;
- construire un exposé de quelques minutes ;
- raisonner, justifier une démarche et les choix effectués ;
- mobiliser des outils numériques.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Voltaire de SANNOIS (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. RAVOAJANAHARY - Principal